Afficher le menu
En vedette

Lac Sevan

  Extrait: Sur les ponts de l’Arménie de Leila Gorguis (…) Je perce ma bulle avec le bout de ma plume Lac Sevan apparait comme un ciel parsemé De voiles emportés par un départ ineffaçable Je le vois transpirer les écumes du passé Humecter le front d’un peuple ressuscité Et d’un pays qui ne cesse…

En savoir plus

En vedette

Literary Ark International Festival 2015 (Armenia)

Au pays des arts, l’Arménie! Il ne s’agit plus de lire ou de parler du génocide, mais de savourer l’amertume de sa mémoire centenaire. Une douleur transformée en héritage. Une métamorphose transplantée au coeur de l’identité arménienne et transposée d’une génération à une autre. Non, il ne s’agit plus d’en parler, mais de visiter le…

En savoir plus

En vedette

A Lyre in the eye of the su

A Lyre in the eye of the sun, par Leila Gorguis Filmée à l’Université d’Iowa aux États-unis Traduction : John Asfour Danse : Clara Livingstone & Leigha Mena Chorégraphie : Alan Sener Directeur : William Barbour Musique : Partie I – Akl Hachem  &  Partie II – Michael Mauldin Iowa University Dept of Dance recall…

En savoir plus

En vedette

Une ville comme moi !

(…) Une ville qui m’habite! Elle dresse ses terrasses sur les paumes de mes deux mains. J’observe les conversations des passagers se suspendre sur mes bras, surprenant le hasard des rencontres. Je scrute les regards des étrangers éblouis par un soleil perché au-dessus de ma tête; le soleil de tous les temps qui illumine mes…

En savoir plus

En vedette

Extrait : La lyre ressuscitée

(…) Pourquoi ne pas y croire? J’ai déjà eu la force d’aspirer à un jour ensoleillé au fond des abris pendant la guerre. J’ai pu subsister durant des années et des années, même en me courbant un peu le dos. En fait, je courrais le danger, même en me cachant dans des endroits relativement sécuritaires,…

En savoir plus

En vedette

Le cri d’un enfant

Qui suis-je dans vos cahiers, vos livres, vos manuscrits? Qui suis-je pour un destin qui mène ma vie? .. Je suis la moitié d’une pomme tombée d’une branche qui tarit. Frémir devant la mort ne m’est plus un délire  .. Je suis les petits doigts qui fabriquent la mort; on m’a appris comment tisser des…

En savoir plus

En vedette

Romance

… Comme un pèlerin interpellé par l’horizon J’écrirai ta romance et celle du roi des rois D’un jardin asséché, de nos adieux ingrats J’en tire une mémoire, un sourire, un regard Dans le néant, je lance mes lettres, dans le vent Comme elles, je vagabonde sans gîte, ni maison …

En savoir plus

En vedette

Chemin

Les rails menant au ciel suivront ton chemin Comme un pèlerin dévoué, tu traceras tes pas Malgré tes veines coupées, tu ne succomberas pas De tes rames usées, de tes ailes en proie tu subsisteras Tu survivras à ce mal .. Tu ressusciteras

En savoir plus

En vedette

Aveu

    Un jour se lève, un autre se couche   Je rembobine les mois et les années   Je cite mes aveux comme un perroquet   J’enfile mes images dans un chapelet   Je vide ma mémoire dans un nuage percé  

En savoir plus

En vedette

Extrait : Gitane

… Des chiffres supprimés sur une page tournée Mon calendrier court avec le temps Je tisse une ville, un rocher percé Je repasse les vagues d’une mer plissée Je chante, je danse comme une gitane J’embrasse ma vie sans peine et sans regret …  

En savoir plus

En vedette

Extraits : “Le train”

Les wagons filent à mes yeux Comme un négatif de photos Développées dans ma mémoire Une aile blanche comme un nuage Une autre noire comme un corbeau . . …La réunion se déroule bien. Les conversations coulent comme l’eau. C’est impressionnant! D’habitude, les communautés dites «arabes» ne s’entendent pas sur une même opinion.Je me souviens encore des congrès que les dirigeants des pays arabes organisaient en vue de sauver le Liban de son enfer. Outre les résultats qui ne soulevaient pas de solutions; les représentants des pays participants se contentaient de prononcer des discours invoquant des souhaits, des prières, des recommandations et rarement des solutions. Ils se réunissaient, discutaient et…

En savoir plus

Exil

Les wagons filent à mes yeux Comme un négatif de photos! Développées dans ma mémoire Une aile blanche comme un nuage Une autre noire comme un corbeau **Leila Gorguis**

En savoir plus